Grand Casablanca : Subvention colossale pour lutter contre le cancer

Un accord établi entre les différents conseils de Casablanca, la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers, le ministère de Santé, la wilaya du Grand Casablanca et le centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd, sera une meilleure stratégie efficace vers l’amélioration de la prise en charge du cancer pour les personnes atteintes de cancer. En vertu de cet accord, qui s’étalera sur la période de 2014 à 2016,

les subventions accordées à la Fondation Lalla Salma passeront de 12 à 15 millions de DH. Ce montant accordé en majorité par les conseils de la région, de la commune urbaine et de la préfecture de Casablanca servira à renforcer les infrastructures et installations médicales de la région. Ainsi les personnes démunies n’auront pas à retarder ou à renoncer aux séances de soins. Le taux de dépistage et de diagnostic précoces de cette maladie silencieuse sera également amélioré grâce aux campagnes de sensibilisation menées auprès des citoyens casablancais. Il est à noter que la capitale économique a fait de grands pas en matière de prévention et de traitements des cancers. La convention-cadre signée depuis plusieurs années avec la Fondation Lalla Salma a permis la consolidation des acquis hospitaliers et la création de nouveaux centres de soins. Les différents partenaires (les trois conseils de Casablanca, la wilaya, le CHU Ibn Rochd, la Fondation Lalla Salma et le ministère de Santé) se sont engagés à réhabiliter et équiper l’ensemble des centres de santé régionaux et universitaires de la métropole, mais aussi à créer des unités mobiles pour le dépistage du cancer ainsi que de nouveaux services pour le diagnostic précoce de cette maladie. Ils ont également levé le défi du développement sanitaire dans les zones marginalisées de la métropole. Dans ce cadre, des campagnes de sensibilisation ont été organisées auprès de la population concernée, notamment dans les quartiers défavorisés. La création des «Maisons de vie» a permis d’offrir aux patients et à leurs familles un accompagnement et un soutien psychologique et moral, dans un cadre chaleureux où ils peuvent séjourner et bénéficier d’activités sociales mises à leur disposition. Grâce à ces espaces, les malades et leurs familles venus de zones lointaines ne sont plus obligés de faire face aux frais des déplacements et de séjour à Casablanca. Ces frais représentent parfois l’une des causes d’abandon du traitement. «La solidarité est le seul moyen de sauver des vies, vaincre des cancers et soutenir des familles attristées par la maladie», rappelle un élu de la ville après l’approbation dudit accord au mois de juillet  2014.

Source : lematin.ma

Recherche

Partenaires

Appel à participation aux groupes de travail

Espace annonces